Découvrez notre interview avec Philippe Paubert, directeur artistique des collections homme Ungaro !

Philippe Paubert Ungaro

Crédit : diariocordoba.com

Cette interview fait suite à la sortie de la nouvelle collection homme automne/hiver 2017-18 de chez Ungaro. Composée de manteaux oversize, de pantalons fluides aux allures sportives, de chemises à fleurs, etc….cette collection ne laisse pas indifférent.

Des accessoires de maroquinerie déclinent un univers de matières : association de suède et de tweed, de denim et de cuir, de grain crocodile et de suède, de pois imprimé sur vinyl. Des baskets et des boots développées dans ce même état d’esprit apportent une note sportive urbaine.

Collection Ungaro

1 – Racontez nous votre parcours : Styliste pour des collections homme dans la couture : Pierre Balmain, Guy Laroche , Christian Dior ( collection boutique ) , Céline , Balenciaga , Jean Louis Scherrer et pour la Maison Ungaro de 1992 à 2000. Pour des collections sportswear : Façonnable, Armorlux , Oxbow.

2 – Pourquoi avoir choisi la maison Ungaro ? Pour donner une suite au travail réalisé aux cotés de Monsieur Emanuel Ungaro dans les années 90. Pour son univers matière couleur et son identité « Gipsy Couture ». Pour le point de vue unique qu’a Emanuel Ungaro sur le contenu d’une collection masculine , point de vue que je partage et respecte, évidemment en y apportant une touche personnelle .

3 – Comment définiriez-vous le style de l’homme Ungaro ? Libre (dans la façon de composer son « look » ) , « leisure » ( ainsi défini par Emanuel Ungaro , en référence aux influences du sportswear dans le vestiaire masculin ) , traditionnel ( en référence à l’esprit tailleur, la technicité des montages , l’allure donnée au vêtement grâce à une coupe étudiée ).

4 – Quels sont les thèmes de cette nouvelle collection automne-hiver 2017 ? L’atelier d’artistes .

5 – Quel a été votre processus créatif sur ce projet ? Où trouvez-vous vos inspirations ? L’idée principale était d’imaginer un collectif d’artistes qui aurait investit un lieu (une usine désaffectée en l’occurrence) , pour en faire un lieu de vie et de création . Les matières , les motifs et les couleurs sont inspirées des peintres de l’ « Abstract impressionism » américain . Les vêtements répondant à des situations , work , meeting , party , etc … Le vocabulaire « Ungaro » ( influences workwear et militaires dans le design ) et les motifs iconiques de la marque venant ponctuer la collection.

6 – Des différences entre la mode et le style ? C’est une phrase qui ressemble à une idée reçue, mais d’une certaine façon : « la mode passe , le style reste … ». Le style , c’est ce qui caractérise : c’est la clef de voûte de la collection . La mode ( ou plutôt « l’air du temps » ) c’est ce qui permet d’avancer , de renouveler la proposition.

7 – Avez-vous des matières fétiches ? Plus que les matières pour ce qu’elles sont, je recherche plus ce que l’on appelle « la main », les nouveaux aspects de surfaces. Les matières chez Ungaro ont toujours un relief, que ce soit par le motif ou par la texture.

ungaro-men-fall-winter-2016-look09

8 – D’après-vous de quelle façon peut évoluer la mode d’ici quelques années ? C’est la technologie qui apporte les vraies avancées ; performance et ergonomie restent un axe de recherche. On voit monter après la prise de conscience de protection de la planète ( déjà ancienne chez certains ), une recherche sur le « bio » , le recyclage , l’impact le plus léger possible du textile sur l’environnement : c’est une tendance de fond qui va devenir importante pour les marques.

9 – Des tendances se dessinent déjà pour la saison prochaine ? Pour l’été 2018 , beaucoup d’aspects et de fibres naturelles , lin, canapa.

10 – Auriez-vous des conseils pour cette future génération de créateurs ? Ne jamais négliger la recherche sur les matières.

11 – Quels sont vos envies et/ou projets à venir au sein de la maison Ungaro ? Agrandir l’offre produit saison après saison, pour arriver à un vestiaire plus complet.

On remercie Philippe Paubert d’avoir répondu à nos questions. Vous pouvez découvrir la nouvelle collection d’Ungaro ci-dessous :